Comment bien différencier le signe « Téter » et le signe « Papa »?

différencier le signe téter du signe papaOn ne va pas se mentir. Bébé n’a pas encore la dextérité d’un virtuose du piano.

Ce n’est pas grave, son premier concert attendra.

Pourtant, cette motricité balbutiante a une conséquence: ses signes sont souvent approximatifs.

Mais rassurez-vous, ce n’est pas un problème si bébé ne reproduit pas le signe à la perfection.

Par exemple, quand mon neveu signe « merci », sa main part de son nez au lieu de partir du menton.
On le comprend très bien quand même. On sait que ce signe veut dire merci.

Voyez d’ailleurs la vidéo dans laquelle Francis Lacoste, l’auteur du livre « Signer avec bébé » explique le concept fondamental de l’approximation.

Alors, il est où le problème?

Le problème c’est que certains signes se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

C’est le cas des signes téter et Papa.

Pour un adulte ou un jeune enfant, c’est facile de faire la différence. Pas pour un bébé.

La solution: on adapte le signe pour que ce soit plus facile.

Par exemple, chez bebeblabla.fr, le signe “Bonjour” n’est pas le signe de la langue des signes Française (LSF) parce qu’on le trouvait trop proche du signe “Merci”. Alors on a modifié le signe “Bonjour”.

Oui, mais alors, on ne respecte plus la langue des signes (LSF)!?!

C’est vrai. Et ce n’est pas grave.

Pourquoi on peut adapter un signe?

D’abord, l’objectif du langage des signes pour bébé n’est absolument pas de devenir bilingue en langue des signes (LSF).

D’ailleurs la plupart d’entre vous arrêteront de signer dès que bébé parlera (et c’est bien normal).

L’objectif du langage des signes pour bébé est de combler un manque dans la communication avec bébé pendant un laps de temps relativement court: entre le moment où bébé est capable de reproduire des signes (6 mois) et le moment où il sera capable de parler (18-24 mois).

Alors, on n’a pas le temps de tergiverser à essayer de deviner si bébé a voulu dire “Papa” ou “Téter”.

En utilisant en majorité des signes issus de la LSF, on ouvre un pont vers le monde des malentendants, c’est un plus, une sorte de bonus.

Ce qu’on veut, c’est communiquer plus tôt avec son bébé, quitte à faire quelques adaptations de signes pour y arriver plus vite.

Sur le site, voici comment on préconise de signer “Papa” et “Téter”:


Mais plusieurs d’entre vous nous ont demandé comment bien les distinguer car c’est vrai qu’ils se ressemblent beaucoup.

Alors comment distinguer clairement le signe “Téter” du signe “Papa”?

On vous propose 3 méthodes simples.

1/ Se fier au contexte.

Comme les premiers mots, les premiers signes de bébé nécessiteront de votre part une bonne dose d’interprétation.

Le contexte vous y aidera.

Par exemple, si papa n’est pas là, mais que bébé n’a pas tété depuis un bon moment, il y a de forte chance que son signe veuille dire téter, non?
Et inversement. Si son papa est là et que bébé vient de téter, sans doute réclame-t-il un câlin avec son papounet.

2/ Adapter le signe “téter »

L’idée ici est de modifier légèrement le signe téter pour le dissocier du signe papa.

Voici comment faire:

Au lieu de faire le signe téter au niveau de la bouche, on fait le geste au niveau de la poitrine.

Pour vous en souvenir, oubliez que l’on tête avec la bouche mais rappelez vous que c’est le sein qu’on tête.

3/ Remplacer le signe “Téter” par le signe “Lait”

Alors, oui, ce n’est pas exactement la même chose. Mais au final, qu’il soit naturel au sein ou artificiel au biberon, votre bébé boit du lait. Donc, vous pourriez tout à fait remplacer le signe “Téter” et le signe “Biberon” par le signe “Lait”.

C’est d’ailleurs ce que fait mon neveu. Quand ma sœur a commencé à signer avec lui, il tétait mais prenait aussi des biberons. Donc plutôt que d’introduire deux signes, elle s’est concentré sur un seul: lait

Voici comment faire le signe “Lait”:

Alors à vous maintenant:

Si vous trouvez que le signe “Téter” et le signe “Papa” se ressemblent trop, alors vous pouvez utiliser une de ces 3 techniques pour bien les distinguer.
Si ce n’est pas le cas, continuez avec les deux signes présents dans le dictionnaire vidéo du site.

D’une manière plus générale, n’hésitez jamais à adapter un signe. Ou même carrément à en inventer un.

Le but est que vous signiez le plus souvent possible. Et vous ne le ferez pas si vous n’êtes pas à l’aise avec un signe.

Alors, oui, vous ne respecterez pas à la lettre la LSF (mais on ne le fait déjà pas de toute façon en ne signant que les mots clés des phrases).

Et puis, ça n’a jamais été notre but.

Nous, on veut communiquer avec bébé. Pas avec les malentendants. (même si encore une fois, c’est une bonne chose de s’ouvrir à la LSF pour pouvoir communiquer avec des personnes malentendantes, mais c’est la cerise sur le gâteau. Pas le but de la démarche.)

Et oui, il se peut que vous et votre voisine ayez des signes différents pour certains mots. Mais ce n’est pas grave. Parce que cela ne va concerner qu’une petite partie des signes. La plupart de signes seront communs.

Rappelez-vous que l’objectif final est que vous puissiez voir le visage de votre bébé s’illuminer quand il verra que vous avez compris son premier signe.

Signez souvent, signez tout le temps.

Avec des signes issus de la LSF ou des signes customisés. On s’en fiche. L’important est de signer. Et de s’amuser en le faisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *