Rituel du coucher pour bébé: ce que j’ai testé et ce qui marche

A la fin de cet article, le rituel du coucher pour bébé n’aura plus de secret pour vous.

Quoi ? Comment ? Pourquoi ? Pour qui ? Vous saurez tout ce dont vous avez besoin pour instaurer un rituel du coucher avec votre bébé.

Voici ce que vous allez apprendre dans cet article:

Pourquoi est-ce important de mettre en place un rituel du coucher pour bébé?

Le rituel du coucher est primordial pour aider votre bébé à s’endormir paisiblement.

Mais avant de parler de tout ça, il y a une chose très importante à comprendre…

Bébé a besoin de dormir.

C’est l’activité principale des bébés.

Le blog 1001mamans.com a fait un tableau récapitulatif ici.

heure de sommeil de bébé pour un rituel du coucher pour bébé réussi

Mais pourquoi ne dort-il pas la nuit ?

Un bébé ne fait pas des nuits de 8 heures comme un adulte car il n’est pas encore capable de rester aussi longtemps sans manger.

Si un bébé pleure, c’est que quelque chose ne va pas.

Soit il a faim, soit il a besoin d’un câlin, d’une présence rassurante, ou bien il a besoin qu’on lui change sa couche ect…

Pour vous aider à déterminer pourquoi bébé pleure, utilisez notre checklist.

Je télécharge la checklist pour décrypter les pleurs de bébé!

.

Aucun bébé ne pleure par caprice.

Ce ne sont pas des êtres malfaisants ou manipulateurs qui essayent de soutirer le maximum de leurs parents.

Ce sont plutôt de petits êtres fragiles et complètement dépendants de leurs parents.

Alors si bébé pleure, répondez à ses besoins.

Ses besoins doivent passer avant les vôtres et avant tout rituel ou habitude que vous avez.

Oui, ce sera parfois difficile, mais c’est aussi ça être parent…

Si vous avez des difficultés pour calmer votre bébé malgré la checklist, vous pouvez piocher des idées dans cet article : 52 astuces pour calmer un bébé qui pleure.

Mais alors pourquoi vouloir instaurer un rituel du coucher si on doit quand même se réveiller pour répondre à ses besoins ?

Mais justement parce que le rituel du coucher pour bébé répond à un besoin de votre bébé…

L’angoisse de la séparation.

C’est très angoissant pour un bébé de se retrouver tout seul.

On l’a dit, il est complètement dépendant de ses parents (et principalement de sa mère qui le nourrit).

D’autant que vers ses 8 mois, il comprend que ses parents sont des êtres différenciés de lui et qu’il peut vraiment se retrouver tout seul.

Et qu’est-ce qu’il va devenir s’il se retrouve tout seul ? C’est très angoissant pour lui !

Alors quoi faire ?

Lui montrer que vous serez toujours là pour lui.

Même s’il s’endort, demain matin, vous serez là pour lui.

Et s’il a une petite crise d’angoisse pendant la nuit, vous serez là aussi.

Il peut être tranquille et s’endormir paisiblement, sans se soucier de ça.

Vous comprenez pourquoi vous ne devez pas laisser bébé pleurer tout seul même la nuit ?

Le rituel du coucher pour bébé, un outil anti-angoisse

Le rituel du coucher pour bébé l’aide à se préparer à ce moment d’angoisse que représente la séparation quand il est temps d’aller dormir.

Le temps que vous allez passer avec lui va lui permettre de faire le plein d’amour, de se nourrir de votre présence pour se constituer une réserve de confiance pour la nuit.

« Maman (ou Papa) est là pour moi. Je sais que je m’apprête à passer un moment tout seul, mais je ne m’inquiète pas parce qu’ils seront là à mon réveil ».

La routine l’aide à prévoir le déroulé des événements et ça le rassure.

« OK, tout se passe comme d’habitude, donc logiquement, quand je vais me réveiller, mes parents seront là pour moi, comme d’habitude ».

Le rituel du coucher pour bébé va vous aider à passer de meilleures nuits quand vous coucherez bébé, mais il présente au moins deux autres avantages supplémentaires. C’est du bonus!

Bonus 1 : Le rituel du coucher permet à d’autres personnes de coucher votre bébé

Le rituel du coucher va aider la transition quand ce sera une autre personne qui devra ou voudra coucher bébé : la nounou par exemple ou bien Mamie ou Papy.

Ou encore son Tonton ou sa Tata qui seront trop contents de passer ce moment privilégié avec lui.

Le cadre rassurant du rituel permet à bébé d’accepter plus facilement que ce ne soit pas ses parents qui le couchent.

Il est important que la personne qui couche bébé (que ce soit votre conjoint ou Mamie) suive le même rituel.

N’hésitez pas à l’écrire noir sur blanc sur une feuille que vous accrocherez dans la chambre de bébé par exemple.

Bonus 2: Le rituel du coucher pour bébé quand on n’est pas à la maison

Vous avez été invité chez des amis et bébé vous accompagne.

Très bien. Bébé adore sociabiliser avec vos amis.

Mais il a aussi un rythme à tenir et il va devoir sans doute s’endormir chez vos amis.

Dans ce cas, le rituel va vous aider à reconstruire un climat de confiance dans cet environnement qu’il ne connait pas et qui pourrait être angoissant pour lui.

Pensez à amener des affaires afin de recréer l’environnement familier qu’il connait à la maison.

Par exemple :

  • Des coussins ou des couvertures que vous utilisez chez vous.
  • Ou bien la musique, la lampe qui l’aident d’habitude à s’endormir à la maison.
  • Si Doudou peut faire le voyage, c’est aussi bien ! (Attention de bien repartir avec lui, sinon, vous allez avoir des ennuis la prochaine fois que vous voudrez coucher bébé !  )

Et quand l’heure est venue, déclenchez le rituel du coucher pour bébé.

Vous pouvez bien sûr l’adapter à la nouvelle configuration (après tout, vous n’êtes pas chez vous) mais essayez au maximum de coller au scénario habituel.

Vous allez voir que bébé sait parfaitement s’adapter à l’extérieur pour peu qu’on lui offre un minimum de repères.

Non, non, vous me direz merci plus tard pour vous avoir rendu votre vie sociale ! 🙂

Donc finalement un rituel du coucher, c’est quoi ?

C’est une répétition rassurante contre les angoisses de séparation du bébé.

Un même scénario que l’on répète tous les soirs pour rassurer bébé et lui permettre de se préparer à s’endormir sans craindre de se retrouver tout seul.

Maintenant que vous êtes convaincu de l’importance de créer ce rituel, comment devez-vous vous y prendre ?

Les 3 principes de bases du rituel du coucher pour bébé réussi : RCE

Régularité :

On l’a déjà dit plus haut, mais on le répète parce que c’est important.

Répétez tous les jours le même scénario.

C’est ce cadre, cette routine qui va rassurer votre bébé.

Confort :

Ce moment de séparation est très angoissant pour bébé. Alors vous devez absolument le mettre dans les meilleures dispositions pour qu’il se sente rassuré et en confiance.

Pour cela, essayez de ne pas l’exciter avec des jeux ou des activités trop intensives juste avant d’aller se coucher.

Ménagez-lui une plage de temps pendant laquelle il pourra se défouler et évacuer les tensions de la journée.

Prenez votre temps. N’expédiez pas le rituel du coucher pour bébé, même si vous êtes pressé. Bébé aurait le sentiment que ce n’est pas important pour vous et donc que lui-même n’est pas important pour vous, que vous voulez vous débarrasser de lui parce que vous avez mieux à faire…

Satisfaire ses besoins passe avant le rituel! S’il a faim, donnez-lui à manger même si ce n’est pas prévu dans le rituel.

S’il a besoin d’un câlin maintenant alors que le câlin est prévu plus tard dans le rituel, prenez le quand même dans vos bras !

Le rituel est là pour lui donner confiance dans le fait que vous serez toujours là pour lui.

Quel message vous lui envoyez si vous refusez de satisfaire un besoin aussi vital que la faim ou l’envie d’un gros câlin ?

Explications :

Votre bébé comprend tout.

Il ne comprend peut-être pas TOUS les mots que vous dites, mais en tout cas, il perçoit votre intention, votre état d’esprit quand vous lui parlez.

Alors expliquez-lui les choses.

Dites-lui que c’est l’heure de dormir.

Que dormir va lui faire du bien.

Rassurez-le en lui disant que Papa et Maman ne sont pas loin et qu’ils viendront s’il a un problème pendant la nuit.

Et que vous le retrouverez demain matin quand il aura fait un gros dodo.

Le ton de votre voix est important. Prenez une voix calme et rassurante. Une voix que bébé associera au moment d’aller se coucher.
Et faites attention aux mots que vous employez.

Par exemple, Working Mama explique comment tout a changé quand elle a arrêté de dire « Oui mon cœur je suis là TU PEUX FAIRE DODO » (sous-entendu que si Maman n’est pas là, tu ne peux pas dormir) ou d’utiliser le « on » « On va faire dodo » / « On va dormir » / « On va se coucher ».

En utilisant le « Tu » à la place du « On » et en utilisant des mots différents comme « Maman est juste à côté et sera là demain matin, tu peux dormir tranquille », l’enfant vit mieux cette séparation.

Vous pouvez aller lire l’article simplement pour découvrir la technique du centimètre par centimètre qu’a développée cette maman, c’est raconté avec beaucoup d’humour !  )

Et maintenant, les questions concrètes:

Combien de temps ce rituel doit-il durer ?

Le rituel du coucher doit être un moment agréable pour tout le monde.

Ça veut dire qu’il doit être suffisamment long pour que bébé puisse faire le plein de confiance, mais ne doit pas non plus être trop long sous peine d’être vécu comme une énorme contrainte par les parents.

Essayez de commencer par un rituel qui dure une dizaine de minutes et adaptez la durée en fonction des besoins de votre bébé.

Quand commencer ?

Quand vous voulez. Il n’y a pas de règles prédéfinies.

Vous pouvez instaurer un rituel dès la naissance.

Mais son importance se fait d’avantage sentir au moment des 8 mois et des crises d’angoisse de séparation.

A n’importe quel âge un rituel peut être intéressant. Après tout, il s’agit d’un moment de complicité partagé avec son enfant !

En moyenne, on constate que le rituel prend une quinzaine de jours à s’ancrer chez l’enfant, et aussi chez les parents.

Quand déclencher le rituel ?

Bébé a des besoins. Et dormir en fait partie.

Au début, ce sera à vous de repérer le bon moment pour commencer le rituel.

Comment ?

Repérer les signes de fatigue

signe de fatigue chez bébé rituel du coucher pour bébé bebeblabla.fr

Il se frotte les yeux ou les oreilles ? Il s’énerve un peu trop facilement ? Il se blottit quelque part parce qu’il semble avoir un peu froid ? Il baille ?

Ce sont des signes assez caractéristiques d’un petit bout qui a envie de dormir.

C’est le moment de déclencher le rituel.

Lisez l’article de Maminou.com pour en savoir plus sur Comment repérer les signes de fatigue chez bébé.

Etudier ses habitudes pour suivre son propre rythme

Notez les habitudes de votre bébé peut être utile pour se caler sur son propre rythme et déclencher le rituel du coucher quand il a besoin d’aller se coucher.

Vous pouvez simplement les noter dans un cahier ou sur une application comme celle-là: Baby care.

Ou bien simplement prendre note mentalement des habitudes de bébé (si vous avez une bonne mémoire !).

Chacun peut inventer le rituel qu’il souhaite.

Essayez de le construire en fonction de ce que bébé apprécie. C’est censé le rassurer alors autant lui proposer des activités qu’il aime.

Mais choisissez des activités que vous appréciez également. Si vous ne prenez pas de plaisir lors de ce rituel, cela ne sert à rien. Vous ne vous impliquerez pas suffisamment et bébé va le sentir.

Sachez également que le rituel va évoluer dans le temps.

Bébé évolue donc forcément, ses besoins et les choses qui lui plaisent évoluent aussi.

Soyez flexible et adaptez-vous (oui, je sais, on vous a dit de répéter le même scénario tous les jours et maintenant, on vous dit que vous pouvez le changer… Adapter un peu le rituel ne veut pas dire de le révolutionner de fond en comble !)

La chambre fait déjà partie du rituel :

Si bébé dort dans sa chambre, il doit s’y sentir bien:

  • Réglez la température autour de 18 ou 19°c.
  • Tamisez la lumière pour créer une ambiance propice à la décontraction.
  • Aérez la chambre tous les jours pendant au moins 15 minutes.
  • Passez l’aspirateur et faites les poussières au moins une fois par semaine.

Et là, vous vous dites peut-être:

« Bon d’accord, j’instaure un rituel régulier en prenant en compte le confort de bébé et je lui explique les choses pour le rassurer. Mais je mets quoi dans mon rituel ? »

Construisez votre propre rituel du coucher pour bébé

On l’a vu, vous devez construire un rituel qui corresponde à la personnalité de votre bébé mais aussi de la votre.

C’est à vous de choisir les activités qui rendront ce moment de complicité agréable et réconfortant pour votre bébé.

Cependant si vous avez besoin d’un peu d’inspiration, voici les activités les plus fréquentes dans les rituels du coucher :

Dire bonne nuit aux personnes présentes dans la maison.

Ça peut être Papa, Mamie, Papy, ses frères et sœurs plus âgés ou vos amis si vous recevez. Mais aussi le chien ou le chat. Les poissons rouges. Pensez aussi à ses peluches et à ses jouets.

Le bain :

Le bain est une bonne transition vers le coucher. Il permet à bébé de se détendre, d’évacuer les tensions en jouant un peu dans l’eau. Ça permet aussi de le changer et de le mettre en pyjama. Et puis, on dort mieux quand on est tout propre !

Lire une histoire :

Un grand classique ô combien important ! Permettez à bébé de choisir son histoire. Laissez-le tourner les pages s’il en a envie.

Chanter une chanson :

Privilégiez les berceuses afin de le préparer à s’endormir.

Une petite conversation :

Vous pouvez aussi avoir une petite conversation avec votre bébé. Vous lui racontez sa journée par exemple et vous lui expliquez pourquoi il est un bébé génial. Vous pouvez aussi lui raconter votre propre journée..

Le biberon:

Vous pouvez lui donner un biberon pour qu’il puisse s’endormir en buvant un peu. La succion de la tétine va aussi l’aider à se calmer et à s’endormir.

Un peu de musique :

Faites jouer un peu de musique pour l’aider à s’endormir.

Choisissez une musique qu’il aime, mais qui vous plaît à vous aussi parce que vous n’avez pas fini de l’entendre au travers du BabyPhone !! 🙂

Une veilleuse :

Un peu de lumière peut aider bébé à se rassurer et ne pas être dans le noir total. Une veilleuse ou un jouet qui produit de la lumière comme un mobile ou cette coccinelle va accompagner bébé vers le sommeil.

Un gros câlin :

Evidemment. C’est pour moi un must have dans votre rituel. Ça fait tellement de bien !

Doudou :

Doudou est un compagnon fidèle qui reste toujours à ses côtés. Sa présence peut rassurer bébé quand vient le temps de dormir.

Ce ne sont que des idées et vous pouvez les piocher comme vous le souhaitez ou bien utiliser vos propres activités.

On vous a préparé un petit recap’ en image:

www.bebeblabla.fr activités pour rituels du coucher pour bébé

Des exemples de rituels du coucher pour bébé

Pour voir comment vous pouvez enchaîner ces différentes activités, voici des exemples de rituel du coucher pour bébé.

Vous pouvez vous en inspirer pour construire celui qui conviendra à votre bébé :

Le rituel d’Henry en image:

Rituel du coucher pour bébé Henry bebeblabla.fr

Des rituels du coucher trouvé sur la toile:

Et voici encore quelques astuces pour faciliter encore d’avantage le coucher :

Des astuces pour faciliter le coucher de bébé:

  • Utiliser un doudou qui porte l’odeur de maman (vu sur marjoliemaman.com)
  • Utiliser une bouillotte pour réchauffer le lit de bébé et rendre le choc (thermique) de la séparation moins intense
  • Essayez de quitter bébé avant qu’il ne s’endorme. Mais s’il pleure, c’est qu’il a besoin de votre présence. Rassurez-le et restez encore quelques instants.
  • Dans la mesure du possible, ne l’endormissez pas dans vos bras. Essayez de l’endormir dans son lit tout en étant très proche de lui. Mais encore une fois, si être dans vos bras est ce dont bébé a besoin, ne vous posez pas la question et endormissez-le dans vos bras !
  • S’il gémit quand vous quittez la pièce, expliquez-lui que vous revenez dans quelques instants pour voir si tout va bien. Dans bien des cas, quand vous revenez quelques instants après, bébé dort déjà. S’il ne dort pas ou s’il pleure, restez près de lui le temps de le rassurer.
  • Si vous revenez dans sa chambre parce qu’il pleure, essayez d’abord de le calmer sans le prendre dans vos bras (pour ne pas trop le faire bouger et faciliter son ré-endormissement). Souvent, votre seule présence suffit à calmer ses petites angoisses et il se rendormira sans que vous ayez besoin de le sortir de son lit. Bien sûr, si ça ne marche pas, prenez-le dans vos bras.

Et si rien ne marche ?

Vous êtes foutue…

Non, on plaisante, bien sûr…

Vous pouvez recommencer le rituel une deuxième fois.

Ou le faire durer un peu plus longtemps.

Encore une fois, rappelez-vous que bébé ne fait pas ça pour vous rendre la vie impossible.

Il le fait car il en a besoin.

Et la meilleure façon de l’aider, c’est de subvenir à ses besoins.

Vous pouvez aussi utiliser une des 10 techniques décrites ici :Les 10 techniques (personnelles) pour endormir bébé de Maman Louve. (ma préférée, c’est la #3 : la technique de la Piste d’atterrissage!)

Dites-nous dans les commentaires quel est votre rituel du coucher pour bébé et comment ça a marché avec votre bébé.

Allez plus loin: Comment intégrer les signes dans le rituel du coucher ?

Les signes peuvent être des alliés très utiles quand vient le temps du dodo.

Dictionnaire du langage des signes pour bébé

Découvrez notre dictionnaire pour apprendre les signes pour aider bébé à faire un gros dodo!

Voici quelques situations que les signes rendent plus simples :

Limiter les tensions accumulées dans la journée

Les signes peuvent aider à diminuer le nombre de tensions liées aux frustrations durant la journée.

Toute la journée, bébé accumule des frustrations. C’est normal. Certaines frustrations aident à construire la personnalité de bébé, Mais d’autres sont complètement inutiles (voire néfastes) comme celles liées à l’impossibilité de se faire comprendre par un adulte.

Les signes permettent à bébé de se faire comprendre et donc d’éliminer ces frustrations inutiles.

C’est autant de choses en moins à évacuer avant de faire un gros dodo !

Annoncer l’heure du dodo

Les parents peuvent utiliser les signes pour annoncer l’heure prochaine du dodo. Ainsi bébé sait que le dodo approche et ce signe familier l’aide à se rassurer.

Bébé veut aller se coucher de lui-même

Parfois, bébé peut lui-même faire le signe du dodo parce qu’il a envie d’aller se coucher. Vous pouvez donc déclencher le rituel du coucher à la demande de votre petit bout.

Bébé choisit qui va le coucher

Les signes peuvent aider les parents à comprendre que ce soir, bébé aimerait que ce soit Papa qui vienne le coucher. Et ainsi éviter une crise de larmes juste avant de se coucher (et la frustration des parents).

Des activités plus interactives

Les signes peuvent rendre les histoires et les chansons du rituel plus interactives et plus sympas.

Bébé choisit lui-même les activités

Bébé peut utiliser les signes pour indiquer quel livre ou quelle chanson il a envie d’entendre ce soir.

Bébé exprime ses peurs et ses angoisses

Il peut aussi se servir du langage des signes pour bébé pour vous faire comprendre ses angoisses, ses peurs ou les choses qui l’empêchent de dormir. Ça vous permettra d’y remédier et d’aider votre petit à s’endormir paisiblement.

Maintenant:

Rendez-vous sur notre dictionnaire en ligne et choisissez un signe à introduire dans le quotidien de bébé aujourd’hui!

1 pensée sur “Rituel du coucher pour bébé: ce que j’ai testé et ce qui marche”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *