Procurez vous ces 3 eaux miraculeuses pour soulager 80% des petits tracas de bébé… et de maman

3 eaux miraculeusesJe n’aime pas l’idée de bourrer mon bébé de médicaments…

Si vous êtes comme moi, cet article va vous intéresser.

Loïc Plisson du site sesoignerautrement.net nous dévoile son secret pour soigner bébé au naturel.

La parole à Loïc:

A peine enceinte, on vous a prévenu !

Après un accouchement long et insoutenable, votre bébé ne fera pas ses nuits, vous serez bien vite épuisée…

Et puis il y aura les coliques,  les poussées dentaires et tous ces pleurs dont vous ignorez la raison.

Bref, les prochaines années s’annoncent difficiles…

Nous pouvons peut être poser un regard un peu plus léger sur l’arrivée d’un enfant, vous ne pensez pas?

D’autant qu’il existe des approches qui peuvent soulager les bébés.

Et dans votre envie d’accueillir la vie en vous, d’accueillir la vie chez vous, vous souhaitez le faire avec douceur et respect : les approches naturelles s’imposent.

A première vue les huiles essentielles semblent tout indiquées.

Malheureusement, elles sont très concentrées en principes actifs, il est donc difficile de les utiliser chez les bébés.

Et même si vous trouverez des conseils ici ou là, les risques en cas de mauvaise utilisation sont importants, voire vitaux.

Pourtant vous aimeriez pouvoir faire profiter à vos chérubins des bienfaits de ces merveilles de la nature, trouver un moyen simple et naturel pour soigner vos enfants ?

Un alternative à l’alternative…

Quand une médecine alternative n’est pas indiquée, il faut chercher une autre alternative !

C’est ce que je vous propose grâce aux hydrolats.

C’est quoi les hydrolats?

Les hydrolats ont l’énorme avantage de n’avoir que très peu de contre-indication et sont extrêmement simples à utiliser.

Bien que moins puissant que l’huile essentielle, l’hydrolat est un produit actif au parfum délicat et au goût subtil.

Lors d’une distillation de plante aromatique, la vapeur traverse la plante (ou la plante est mise à bouillir directement) et est récupérée dans un vase florentin qui permet de séparer l’huile essentielle de la phase aqueuse, l’hydrolat. Vous en avez sûrement déjà rencontré… dans votre cuisine ! L’eau de fleur d’oranger que l’on retrouve dans les baklavas ou encore l’eau de rose des loukoums ne sont autre que des hydrolats.

Comment les utiliser?

Ils peuvent être utilisé de différentes manières :

  • par voie orale : le bébé le boit directement à la cuillère ou au biberon. Dans certains cas, il peut être vaporisé sur le sein de la mère qui allaite. Ou même encore, c’est la mère qui le boit ! Il peut être dilué dans un peu d’eau ou pur, suivant le type d’hydrolat et le goût de l’enfant ;
  • par voie cutanée : à même la peau, pur avec un coton ou un linge imbibé ;
  • dans le bain : il est versé directement dans l’eau du bain ;
  • en vaporisation : souvent vendu avec un spray, l’hydrolat est vaporisé autour de l’enfant, dans son lit par exemple ;
  • en diffusion : en remplacement ou diluée dans l’eau de votre brumisateur.

Le dosage est de l’ordre d’une cuillère à café 1 à 2 fois par jour pour la voie orale et d’une cuillère à soupe dans l’eau du bain.

Il n’est pas utile d’en mettre trop, cela n’augmentera pas son effet.

Une précaution toutefois s’impose :

Une huile essentielle n’est pas un hydrolat et inversement.

Si vous connaissez les propriétés d’une huile essentielle, vous ne pouvez pas en déduire celle de l’hydrolat. Bien qu’issu de la même plante, leur composition est très différente et les indications ne sont donc pas les mêmes.

Voyons quels hydrolats choisir pour votre enfant.

Constituez votre trousse spéciale bébé avec seulement 3 hydrolats

Ces hydrolats vous permettent de régler un grand nombre des petits maux de votre enfant.

CamomilleCamomille noble

  • Favorise la détente et le sommeil, en particulier chez les bébés hypersensibles qui révèlent leurs difficultés par des problèmes de peaux
  • Pour faciliter les digestions difficiles et lentes.
  • Anti-douleur et anti-inflammatoire
  • Anti-spasmodique, il apaise les spasmes digestifs qu’ils soient liés avec un reflux (RGO), une colique du nourrisson ou une poussée dentaire (où il sera vaporisé plusieurs fois par jour directement dans la bouche)

Thym

Thym à linalol

  • Stimule le système de défenses immunitaires, on l’utilise alors dans le bain
  • Antibactérien, il désinfecte les plaies.
  • Apaise les piqûres d’insectes.
  • Fongicide, il aide à éliminer les champignons et les mycoses
  • antiparasitaire, il est utile en cas d’infections intestinales par voie orale
  • Tonifiant, il est utile en cas de fatigue saisonnière

Rose de Damas

Rose de Damas

  • Antispasmodique
  • Régulateur de l’appétit.
  • Il favorise l’équilibre des émotions et amène vers la paix intérieure
  • Harmonisant, il apaise et apporte un sentiment d’équilibre et aide à dissiper le stress et les tensions nerveuses. Il est utile en cas de troubles du sommeil.
  • Femme manquant de confiance en elle (et notamment post-partum), doutant de sa féminité profonde

Les hydrolats sont des aides précieuses dans les premières années de vie, et même plus tard !

Leur utilisation s’envisage en complémentarité avec un traitement conventionnel s’il y a lieu.

Les huiles essentielles et les hydrolats sont de plus en plus répandus. Nous ne pouvons que nous en réjouir. Cependant, pour espérer des résultats, il faut utiliser des produits de qualités thérapeutiques, répondant à des critères précis.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à consulter mon guide Prenez soin de vous avec les huiles essentielles et les merveilles de la nature en cliquant ici.

Prenez soin de vous,
Loïc PLISSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *