Langage des signes pour bébé: les parents témoignent

Le langage des signes pour bébé, c’est une formidable aventure à vivre avec votre bébé. C’est l’occasion de passer des moments inoubliables.

Mais ne nous croyez pas sur parole. Ecoutez celles et ceux qui l’ont déjà pratiqué et ce qu’ils en pensent…

Le langage des signes pour bébé, ce sont les parents qui en parlent le mieux. 

On les écoute:

« Le langage des signes pour bébé aide les bébés à s’exprimer pendant la période où ils comprennent tellement de choses, ont déjà beaucoup à dire mais pas encore la capacité de prononcer les mots »
 
Dominique Capre dans lemonde.fr
« Cela réduit les frustrations, on comprend mieux les enfants, qui se mettent moins en colère. Par exemple, ce matin, une petite m’a fait le signe pour changer sa couche : pas besoin de chercher à deviner ce dont elle a besoin. »
Corine Damon, auxiliaire de puériculture, dans lemonde.fr

« Je suis entrée dans son univers et ai découvert sa poésie »

Mary-Line Jugan, une maman dans lemonde.fr

Témoignages recueillis dans l’article Et si la « langue des signes pour bébé » participait à l’épanouissement des enfants ainsi qu’au bien-être des parents ?

 » On se comprenait davantage et on partageait énormément, ce qui a consolidé notre complicité. »

 

« Je le recommande vivement, en plus ça augmente la complicité entre nous, c’est magique ! »

 

« C’est réellement une chance pour eux de se faire comprendre et d’éviter toutes ces frustrations qui les rendent tellement tristes et, tout comme nous le sommes de ne pas pouvoir les aider… »

 

Utilisé comme un « code secret » entre nous mon fils adore ça et cela me permet de communiquer avec lui à distance ou à travers une vitre (pour le ‘au revoir’ du matin à l’école, me demander de venir le pousser sur la balançoire sans risquer de perdre sa place, etc.). J’aurai adoré apprendre ça plus tôt. »

 

 » Quand il y a du monde et qu’elle ne dit pas merci je lui signe de loin que je n’ai rien entendu.. ou, un jour, elle est allée jouer sur un tapis où les chaussures étaient interdites. Au lieu de crier dans toute la pièce, j’ai signé que les chaussures étaient interdites et elle a très bien compris! »

 

« J’ai utilisé le « baby signes » avec mon fils de 7 mois à 18 mois… A 18 mois il signait 40 mots. ll était si fier d’être compris ! Cela a sans doute stimulé son langage : il a maintenant 24 mois et parle à merveille. « .

 

« Beaucoup moins de crises de sa part, il pouvait enfin se faire comprendre. ».

 

« Une belle transition, qui nous a évité de longs moments de frustration et de pleurs. »

 

« J’ai allaité, on a cododoté parfois, mais la langue des signes est de loin ce qui nous a le plus rapproché de notre fille. Une joie de tous les jours. Un émerveillement de voir qu’un tout petit bébé comprend tout, même sans parler. Le libérer aussi de ses frustrations est un cadeau. ».

 

« C’est merveilleux pour tout le monde… Moins de frustration, beaucoup de partage. ».

 

« Quel bonheur de pouvoir comprendre ses attentes ! ».

 

C’est une expérience amusante et très enrichissante entre un parent et son enfant. Je la conseille vivement à tous. ».

Témoignages d’experts

Quand M. a commencé à faire le signe Au revoir, cela a vraiment aidé à faciliter les séparations quand nous allions travailler le matin, surtout pendant la fameuse période « d’angoisse de la séparation ».

S’il pleure quand on s’en va, il lui faut un câlin, je lui dis que je vais rentrer, je lui fais le signe « au-revoir » et je sais qu’il est prêt à me laisser y aller quand il me fait au-revoir de la main en retour, ce qui signifie « ok j’ai compris que tu allais revenir et que tu ne m’abandonnais pas ».

Il se sent plus en maîtrise de la situation et qu’on est à son écoute surtout.

Maud de MAMA – Materner / Accompagner / Masser / Aimer  

Vu sur Facebook:

La communication avec bébé devient plus facile. Mon fils de 20 mois a commencé à vraiment signer vers 15-16 mois même si j’ai commencé plus tôt. On n’en revenait pas ! Dans un magasin un monsieur s’est moqué de moi parce que je signais boire de l’eau avec mon bonhomme et il m’a dit pauvre gamin, il n’y comprend rien à vos gestuels. C’est lui qui n’a rien compris…

Témoignages recueillis dans le livre Les P’tits Signes – Monica Companys

 

Jeanne parle beaucoup avec les signes alors même qu’elle commence à parler. Souvent, elle privilégie les signes, comme une connivence silencieuse entre nous!

Nathalie, maman de Jeanne

Les signes nous ont éveillés à une communication d’une grande richesse et de qualité puisque l’attention est réelle (voix, gestes et regard).

Emilie, Maman d’Yaeili

[…]la relation parent/enfant fleurir, avec des parents détendus aux visages souriants qui observent leurs bébés à l’affut du premier signe et des enfants ayant plaisir à communiquer de plus en plus!

Anais

Je suis maman et j’utilise les signes avec mes jumelles. En tant qu’enseignante, j’utilise les signes avec mes élèves de cinq ans pour leur enseigner l’anglais. Les signes les aident à mémoriser les mots anglais. En outre, j’agrémente parfois les chansons et les jeux avec des signes. Les élèves participent énormément, ils sont actifs et parlent bien plus leur nouvelle langue anglaise qu’ils ne le feraient sans les gestes et les signes. Les parents sont impressionnés d’entrendre leur enfant de maternelle chanter en anglais avec des signes. Ils apprennent en s’amusant.

Maman, enseignante en milieu bilingue

Ma fille Lisa a appris très vite et depuis elle s’en sert tout le temps. C’est très amusant de la voir quand elle nous appelle et nous fait le signe de ce qu’elle veut. Du coup, elle ne pleure presque jamais, elle est tout le temps souriante et nous rempli de bonheur.

Sébastien, papa de Lisa

J’ai découvert plusieurs façons d’intégrer les signes au quotidien afin d’aider et d’amuser les bébés. Les signes ont aidé certains des bébés qui ne parlaient pas à mieux se faire comprendre. Cela a réduit leur frustration. D’autre part, j’ai utilisé les signes dans les chansons et certains bébés, grâce aux gestes, me demandaient en signes la chanson qu’ils voulaient, même si’lls ne pouvaient pas beaucoup s’exprimer. Et pour les livres aussi, j’ai fait quelques signes et les enfants étaient plus attentifs. Ils répondaient à mes questions en signes. Un simple geste est plus efficace que les mots et tout le monde comprend.

Carole, puéricultrice à la crèche

Même si Marco n’est physiquement pas encore capable de prononcer des mots complexes, il n’en reste pas moins qu’il a des choses à nous dire et plutôt que de pleurer ou de crier pour me dire qu’il a soif, je préfère qu’il me signe «  »encore » » et «  »eau » » par exemple.
Et il le fait. Nous économisons beaucoup de larmes et nous gagnons pleins de sourires de reconnaissance. Et on s’amuse ensemble, c’est bien là l’essentiel, notamment depuis que nous découvrons de nouveaux signes en suivant les ateliers de bébé. De plus, Marco apprend déjà deux langues par la force des choses (le français par Maman et l’italien par Papa) et c’est bien pratique dans un premier temps de pouvoir accompagner ses premiers mots de gestes compris de tous, aussi bien des grands-parents que de la nounou.

Hélène, Maman de Marco

J’ai vu mon fils Théo de quinze mois venir me demander de l’ « aide » sans pleurer quand son jouet était coincé sous le canapé.

Claudie, Maman de Théà

Noémie, depuis ses dix-huit mois, sent l’heure où son Papa va arriver et me signe « attendre » puis « Papa ».

Carine, Maman de Noémie

Jeanne signe « bobo » quand les autres enfants pleurent, ou quand elle voit un cactus, ou encore qu’elle raconte qu’une autre personne s’est fait mal mais pas pour elle-même! Comme quoi les signes servent à communiquer plus largement que seulement pour exprimer de simples besoins.

Nathalie, maman de Jeanne.

Inoubliable moment quand Noémie à neuf mois m’a fait son premier signe, « Biberon ». Quelle émotion!
Maintenant, elle le fait encore pour demander du lait, c’est le signe biberon.

Carine, Maman de Noémie

Ma petite fille Sonia m’a fait le signe « Boire » avec ses petites mains à neuf mois au lieu de pleurer pour me le faire savoir. J’ai fondu d’admiration.

Karine, Maman de Sonia

Quand mes petits-enfants arrivent à la maison, ils me font le signe « Bonjour ». C’est trop mignon!

Chantal, Mamie D’anissa et de Swann

Alors qu’il allait prendre son goûter dans sa chaise haute, Elisée – 18 mois – a été capable de me faire le signe «  »CACA » » en rechignant car évidemment, c’était dérangeant de s’asseoir dessus! Bien pratique car je n’avais pas remarqué qu’il avait fait.

Anne-Claire, Maman d’Elisée

J’étais chez ma sœur en vacances, j’ai sorti les sacs à langer, j’ai allongé Raphaël, il avait 8 mois, il m’a fait son premier signe « Changer ». J’étais super heureuse. Ma sœur était très étonnée parce qu’elle ne pratiquait pas les signes avec sa fille du même âge que mon fils.

Isabelle, Maman de Raphaël